Mes cheveux bouclés, frisés et crépus, je les aime comment ?

Hello les Authentiques, 

Ceux qui me connaissent savent qu'entre mes cheveux et moi c'est une grande histoire d'Amour. C'est d'ailleurs par eux qu'a commencé mon passage au naturel. J'ai donc décidé pour ce premier article de faire une petite introduction sur les cheveux crépus, frisés et bouclés.

Nos cheveux, nous devons en être fières !
Qu'ils soient crépus, frisés, bouclés, "kon-yé", nos cheveux sont l'héritage d'un métissage génétique dont nous devons être fières. Malheureusement, bien que les mentalités soient en train de changer, cela n’a pas toujours été le cas. Longtemps dénigré et associé au laid, le cheveu crépu, frisé, bouclé ne rentrait pas dans les critères de beauté souvent associés aux cheveux lisses.  Ainsi, les esclaves sont les premiers à user (et abuser!) de défrisage thermique ou chimique pour correspondre aux canons de beauté et « se fondre dans la masse ». Quelques années plus tard, la pratique s’est répandue dans les communautés afro-américaines. Elle a ensuite gagné les autres civilisations de descendants d’esclaves (notamment La Réunion) et les populations africaines.

Mais alors, quelles sont les conséquences du défrisage chimique?
Un cheveu est composé essentiellement de kératine, une protéine fibreuse rigide. Le défrisage chimique consiste à appliquer un produit défrisant sur le cheveu pour modifier les molécules de kératine et lui donner une nouvelle structure. Le produit chimique est généralement un dérivé de soude (que l’on peut notamment retrouver dans les déboucheurs de WC ^^) ou de soufre.
Après application du défrisant (suivi d’un neutralisant et d’un shampooing agressifs), le cheveu devient raide (on pourrait même dire raide mort !). Ils sont secs, ternes et cassants (non non non pas par manque de soins !). En s’attaquant à la structure même du cheveu, le défrisage affaiblit le cuir chevelu et le cheveu. En effet, les composés chimiques utilisés sont très agressifs et pour la plupart potentiellement cancérigènes. Des démangeaisons, des rougeurs, des irritations et des brûlures parfois graves peuvent survenir.

Un retour vers le naturel ?
Peu à peu, le défrisage n’apparait plus comme l’unique option et obligatoire.
Vers les années 50 et 60, on assiste à une première révolution avec l’arrêt du tout défrisage et du port de la coupe afro. Les cheveux sont alors portés naturellement et avec fierté par une communauté particulièrement concernée par l’affirmation de l’identité et de la beauté noire. C’est l’époque du Black Power et de Martin Luther King.
Petit à petit, de plus en plus de personnes aux cheveux crépus, frisés ou bouclés se sentent concernées par ce retour au naturel. Cela est motivé par une envie d’affirmer son identité et de faire un pied de nez aux critères de beauté exigés par la société mais également par la volonté de s’affranchir des produits chimiques nocifs pour notre santé et la planète.
Aujourd’hui, les cosmétiques naturels et bio nous permettent d’entretenir nos cheveux en respectant leur spécificité. Avoir ses cheveux naturels est un choix et chacun doit se sentir libre de le faire ou pas. Pour ma part, j’ai les cheveux naturels depuis 4 ans et ils me le rendent bien ;-)

Et vous, qu’est qui vous a motivé à passer au naturel ? ou au contraire vous freine à le faire ?
A bientôt ^^
 

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés